Burkina: 36 civils tués dans une attaque dans le nord du pays

Spread the love

Le président burkinabé Roch Kaboré a décrété ce mercredi 2 jours  de deuil national en hommage au victimes de l’attaque survenue mardi à Nagraogo et Alamoudans le nord du pays.

Le gouvernement burkinabè a appris avec consternation et indignation, la mort de 36 Burkinabè dans la province du Sanmatenga, suite à une attaque terroriste“, a indiqué le ministre de la Communication, Remis Fulgance Dandjinou, dans un communiqué.

Le lundi 20 janvier 2020, un groupe armé terroriste a fait irruption dans le marché de Nagraogo, y a abattu 32 de nos concitoyens, brûlé le marché et, dans son repli, (en) a abattu quatre autres au niveau du village d’Alamou. Cette attaque a également fait trois blessés

#Burkina : J’ai décreté un deuil national de 48 h à compter de ce mercredi à 00h, en mémoire de nos compatriotes lâchement assassinés par les ennemis de notre peuple à Nagraogo et Alamou. Je présente mes condoléances et celles de la Nation aux familles éplorées (Roch Kaboré)

Voir l'image sur Twitter

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *