Etats Unis – Elle enlève ses photos et laisse celles de son mari blanc pour faire réévaluer leur maison

Spread the love

Une américaine fait réévaluer sa maison de 130.000 dollars supplémentaires par rapport à la première évaluation juste en enlevant ses photos de la maison ainsi que celle de son fils et en laissant uniquement celles de son mari blanc. 

Abena et son mari Alex Horton ont voulu revendre leur maison située à quelques minutes de la rivière Ortega en Floride, dans un quartier à prédominance blanche dont les prix habituels varient entre 350 000 $ et 550 000 $.


Alors que le couple s’attendait à ce que leur maison soit évaluée à environ 450 000 $, l’évaluateur a estimé la valeur de maison à 330 000 $.

Une valeur incompréhensible pour mme Horton, qui est noire, et qui a immédiatement soupçonné un forme de discrimination.

Cette dernière entame des démarches et réussi à obtenir une deuxième évaluation.

Mais avant que le nouvel évaluateur n’arrive, Mme Horton, avocate de profession, a commencé à enlever toutes les photos de famille de la maison.

Au lieu de cela, elle a accroché une série de peintures à l’huile de son mari M. Horton, qui est blanc, et des grands-parents de ce dernier, blancs aussi. 

Elle a également viré les livres de Zora Neale Hurston et de Toni Morrison des étagères, et ont également trié les cartes photo de vacances envoyées par des amis de manière à ne laisser que celles montrant des familles blanches.

Le jour de l’évaluation, Mme Horton a emmené leur fils âgé de 6 ans faire du shopping à Target et a laissé M. Horton seul à la maison pour ouvrir la porte.

Le nouvel évaluateur après la visite a donné à leur maison une valeur de 465 000 $.

Soit une augmentation de plus de 40% par rapport à la première évaluation.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *