Madagascar : L’armée a commencé la livraison à domicile du “covid-organics” remède lancé par le président

Spread the love
Des militaires malgaches, en uniforme mais sans arme, ont commencé à faire du porte à porte ce jeudi dans les ruelles de la capitale Antananarivo.
Le but étant de distribuer gratuitement aux habitants, la tisane “covid-organics” vantée par le président malgache Andry Rajoelina comme remède efficace contre le coronavirus.

La boisson, conçue par l’Institut malgache de recherche appliquée (IMRA), est préparée à base d’Artemisa, une plante dont l’efficacité a déjà été prouvée contre le paludisme.

“On a fait des tests, deux personnes sont maintenant guéries par ce traitement”, a affirmé en début de semaine M. Rajoelina. “Cette tisane donne des résultats en sept jours (…). On peut changer l’histoire du monde entier”, a-t-il lancé.

Mardi, c’était au tour de militaires de défendre sur un plateau de la télévision nationale la boisson, lui accordant cette fois-ci des qualités non pas de guérison mais de prévention.

“Il n’y a pas de médicament remède direct contre le coronavirus”, a expliqué un médecin de l’armée, le colonel Willy Ratovondrainy. “Mais la seule solution jusqu’ici c’est le renforcement de l’immunité. Et ce remède traditionnel renforce l’immunité”, a-t-il insisté.

l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a rappelé qu’il n’existait pour l’heure “aucune preuve que des médicaments actuels puissent prévenir ou guérir la maladie”, reconnaissant cependant que des “remèdes traditionnels (…) peuvent soulager des symptômes du Covid-19”.

A Madagascar, pays situé dans l’océan Indien, la population, qui se soigne régulièrement à base de plantes, a accueilli à bras ouverts la distribution inattendue et gratuite de la tisane “Covid-Organics”.

“On a hâte d’en prendre depuis qu’on a vu à la télévision le président Rajoelina en boire”, explique Jean-Louis Rakotonandrasana, 58 ans, tireur de charrette, après avoir reçu sept sachets de tisane.

“Je trouve ça génial que ce soit le médicament qui vienne aux gens et non l’inverse”, se réjouit aussi Dominique Rabefarihy, mère de famille, avant de répéter le mode d’emploi donné par les militaires.

“Un sachet pour quatre litres d’eau, à prendre à raison de deux verres par jour pour un adulte, et un verre pour les enfants. C’est interdit pour les femmes enceintes.”

Avec la distribution de ce remède traditionnel, l’objectif affiché par les autorités malgaches est de “protéger la population à travers une sensibilisation contre le virus et de renforcer son système immunitaire”.

“Nous recommandons fortement la prise de cette tisane à base de plantes”, expliquent-elles, alors que le pays compte 121 cas de contamination confirmés, mais aucun décès.

“Tant que l’OMS ne peut pas proposer un médicament pour guérir cette maladie, je fais confiance au remède proposé par le président Andry Rajoelina”, explique dans la file d’attente Jean-Paul Rakotozafy, 72 ans.

Source : https://www.voaafrique.com/a/a-madagascar-l-armée-livre-à-domicile-une-potion-gratuite-censée-protéger-du-covid/5388239.html?nocache=1&fbclid=IwAR1HVIL7EsEFcYRQ5oj53ZEUT5R–bUH38P5DiQsSluXEKzx_FfrRDGcBF0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *