UK : Une élève renvoyée de l’école à cause de ses cheveux afro

Spread the love

Ruby Williams a obtenu 8 500 £ (10 000 €) dans le cadre d’un règlement à l’amiable après que sa famille ait intenté une action en justice contre l’école Urswick dans l’Est de Londres.

On lui a dit que “les cheveux de style afro doivent être de taille et de longueur raisonnables et ne respectent pas la réglementation de l’ecole”.

 

Kate Williams, la maman de Ruby, a découvert le règlement pour la première fois sur le site Web de l’école il y a plus de trois ans – après que Ruby ait été renvoyée chez elle à cause de ses cheveux.

Ruby, a été renvoyée de l’école à plusieurs reprises depuis qu’elle a 14 ans à cause du même problème, aujourd’hui âgée de 18 ans, la jeune fille en a assez.

La provocation de trop fut lorsque le directeur de l’école   Richard Brown a dit à Ruby que  “ses cheveux étaient “trop ​​épais”.

Elle dit que l’école, basée à Hackney, a affirmé que ses cheveux gênaient les élèves et avait bloqué la vue du tableau blanc.

Cela a choqué Ruby au début. “Suis-je vraiment renvoyé chez moi parce que mes cheveux poussent hors de ma tête comme ils sont?” nous dit-elle.

Ruby a développé des signes de dépression et était réticente à aller à l’école à cause de tout cela.

Elle craignait d’être distinguée par les enseignants devant ses camarades de classe à cause de son apparence.

“J’ai eu l’impression que chaque fois que j’allais à l’école avec mes cheveux, tous les yeux étaient sur moi”, a-t-elle déclaré.

L’école a reçu des lettres du médecin généraliste de Ruby et d’un psychologue clinicien l’avertissant qu’elle souffrait à cause de la réglementation de l’école.

La direction de l’école Urswick affirme que l’école «reconnaît et célèbre la diversité à chaque occasion».

L’offre de règlement à l’amiable a été faite par le London Diocesan Board for Schools directement à la famille de Ruby, sans aucune reconnaissance de responsabilité de l’école.

Depuis les premières plaintes de la famille de Ruby, l’école a supprimé la réglementation sur les cheveux de son site Web.

La Commission pour l’égalité et les droits de l’homme (EHRC) a déposé une plainte pour discrimination raciale contre l’école au nom de Ruby en vertu de la loi sur l’égalité.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *