Interview exclusive du Dr Jerome Munyangi l’inventeur du “covid-organics”

Spread the love

J’ai découvert l’Artemisa en 2013, j’ai testé son efficacité sur le paludisme en 2016,

et dès mes premiers résultats, on a commencé à nous mettre les bâtons dans les roues. notamment les entreprises indiennes et chinoises qui vendent les médicaments en Afrique, ainsi que les revendeurs de ces médicaments.

Selon l’OMS nous avons 150.000 à 200.000 africains qui décèdent chaque année à la suite de faux médicaments.

La santé n’intéresse pas les argent, la maladie est monnayée, pour être payé, les ministères en Afrique ont besoin de malades.

Ils ont essayé de m’empoisonner et j’ai été opéré au Canada, aujourd’hui une partie de mon estomac est déchiqueté. Ensuite vient l’OMS, qui commence à me faire la guerre.

L’OMS ne veut pas l’utilisation de mes médicaments, en ne se basant sur rien aucune référence bibliographique. ils m’ont accusé aussi de ne pas standardiser mon traitement.
ce qui n’est pas un argument d’interdiction,

si c’est juste ça tu peux demander au chercheur de standardiser et non lui demander d’arrêter ses recherches.

Ensuite il y’a l’académie de médecine française qui a fait un communiqué sur moi, qu’ils ont publié partout figaro, le monde, paris match, etc..
qui a commencé à mépriser mon travail, en disant que ça na pas de valeur scientifique, que l’étude a été faite dans un petit village reculé de la planète, ce n’est pas vérifiable, puis ils ont demandé aux ministres africains de la santé de ne pas appliquer les résultats de mes recherches.

nous avons en Afrique des médicaments qui tuent les milliers d’africains et sont autorisés par l’OMS, mais mon médicament qui a démontré son efficacité est interdit.
Pour quoi cette politique de deux poids deux mesures ?
l’OMS autorise des médicaments dont elle fait elle même le rapport sur leur nocivité. C’est un scandale.
La législation sur la présence des faux médicaments sur le continent africains est faible. ces médicaments restent présents et interdits.

4 thoughts on “Interview exclusive du Dr Jerome Munyangi l’inventeur du “covid-organics”

  1. je ne comprend pas pourquoi le Dr Jérôme ,tient tant a la reconnaissance de L’OMS — qu’il garde ses connaissances , les résultats de ses recherches pour l’Afrique –

    1. Le problème est que pour qu il soit autorisé à commercialiser à large échelle en Afrique les gouvernements de despotes, sbires de l Occident lui bloqueront la route. Si l OMS n a pas dit, ça n existe pas.

  2. Les personne qui écrivent les textes sur cette revue doivent relire avant de publier. Pour que les gens nous prennent au sérieux, Il faudra soigner les textes même-ci le FRANÇAIS n’est pas notre langue.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *